A la Une, Politique, Sénégal

Sénégal: Burundi, Afrique du Sud, Gambie et Namibie déjà hors de la CPI. A qui le tour ?

CPI

Pendant deux jours, à Dakar, au Sénégal, a eu lieu une rencontre entre parlementaires de 28 pays africains afin de discuter de la CPI.

L’importance de la responsabilité de la cour pénale internationale en Afrique, a été le point clé des échanges.

En effet les relations se détériorent de plus en plus entre l’Union Africaine et la cour pénale

Cette rencontre survient quelques semaines après le retarit de 4 pays de l’instutition juridique basée à la Haye.

Alors que l’union africaine plaide pour le retrait des pays africains, la présidente de la cour Silvia Fernández de Gurmendi en revanche, lance un appel à l’unité.

«C’est très important que les Etats ne partent pas. L’Afrique c’est en fait la région du monde qui a le plus de pays membres de la Cour pénale internationale. C’est donc une région très bien représentée à la cour». a-t-elle déclaré

Au cours des discussions  à la CPI, le cas de Yayah Jammeh, le président sortant gambien a été évoqué. Cependant  aucun commentaire de la part de la cour n’a été fait pour le moment. L’important pour elle c’est l’unité des pays africains.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *