Afrique du Sud, Politique, Projets

Jacob Zuma: De la présidence à la mairie ?

Jacob_Zuma« Quand je dis aux gens que je compte me présenter comme conseiller municipal dans ma localité, les gens rient. Hier, je disais à quelqu’un que mon ambition est d‘être maire de Nkandla un jour ». C’est en ces mots que le président sud africain Jacob Zuma s’est exprimé dimanche.

Lors des funérailles de son ancien codétenu, l’ex-combattant M. Riot Mkhwanazi, âgé de 83 ans (pour la liberté de l’Afrique du Sud), Jacob Zuma fait cette annonce quelque peu surprenante.

Jacob Zuma, l’homme politique est le quatrième chef d’Etat de l’Afrique du Sud depuis 2009. Pour lui, la casquette de président de la république change dans deux ans, au terme de son mandat.

Depuis  plus de 5 ans qu’il tient les reines de l’Afrique du Sud, il a été confronté à d’incessables allégations de corruption qu’il n’a jamais reconnu. Il a « survécu » aux nombreuses tentatives de destitution parlementaire et échappé à une motion de défiance orchestré par son propre parti l’ANC.

En tant que leader de l’ANC, son mandat devrait prendre fin en 2017. Pourtant, il a promis à son parti qu’il l’aiderait « gratuitement », même comme conseiller.

Cette annonce s’est faite à la conférence inaugurale de liberté économique de l’ANC qui a suivi les funérailles de l’ex combattant qui était d’ailleurs un des membres les plus influent du parti.

Il souligne a cet effet: « Je serai très heureux si je suis élu conseiller à Nkandla… Je n’y chercherai pas l’argent ».

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *