A la Une, Tchad

Tchad : Le parlement abolit la peine de mort et le mariage des mineurs

peine-de-mort-tchadLes parlementaires tchadiens ont adopté lundi 12 décembre 2016, les modifications apportées au code pénal de 1976. Le nouveau texte abolit la peine de mort sauf pour les personnes reconnues coupables d’activités terroriste.

Le code pénal met également fin au mariage précoce. Désormais, l’âge légal du mariage des filles est passé de 16 à 18 ans.

Le président tchadien Idriss Deby a fait de la lutte contre le phénomène une question de haute importance. Engagé à éradiquer le mariage des mineurs en 2020, le président tchadien avait fait voter une loi punissant de 5 à 10 ans et d’une amende de 500.000 à cinq millions de FCFA (750 à 7.500 euros), toute personne qui forcerait un mineur à entrer dans les liens du mariage.

Le nouveau code pénal tchadien sanctionne toujours le mariage des homosexuels. Il a cependant requalifié l’infraction qui était considérée comme un crime en délit.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *