A la Une, Côte d’Ivoire

David Monsoh: « Dj Arafat et Serges Beynaud ne sont pas rentables »

david-mosohMauvaise nouvelle pour les Dj du « coupé décalé » ivoirien! Le célèbre faiseur de stars, l’Ivoirien David Monsoh serait  en passe de rompre ses collaborations avec les artistes du mouvement créé par le feu Douk Saga.

Le producteur a dans une interview fait part de son désintéressement à ce genre musical. « Je ne pense plus produire encore de Dj », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « Je crois qu’ils doivent retourner dans les cabines pour leur métier et nous allons nous concentrer sur les chanteurs. Tout simplement parce que ça ne marche pas contrairement à ce qu’on pense ».

Pour celui qui a permis à des artistes comme Gadi céli,  Fally Ipupa, ou encore le groupe Magic System, de s’illustrer, l’aventure avec les Dj a été un échec en terme de finance.

« Ça ne vend pas en plus, ils ne sont pas structurés. Ils te sortent une chanson aujourd’hui, on n’ a pas le temps de faire la promotion que deux ou trois jours après, ils te sortent une nouvelle chanson. Dj Arafat par exemple n’est pas rentable, Serge Beynaud pareil. Ils gagnent peut être sur les concerts mais financièrement, ils ne sont pas rentables », déplore David.

En tête de ses maisons de productions  Obuo Music et Because Music depuis plusieurs années, David Monso avoue que le seul tube qui a marché jusqu’alors reste la  « Jet 7 » de Douk Saga. Selon lui, ce morceau aurait permis de faire un retour sur investissement de plus de 65 millions.

Rappelons que le jeune artiste congolais Héritier Watanabe, est actuellement dans l’écurie de David Monsoh.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *