A la Une, Côte d’Ivoire, Sports

Didier Drogba: ça doit changer !

didier-drogba

La star ivoirienne de football Didier Drogba a déploré jeudi 15 décembre 2016, la situation des joueurs africains. « Dans beaucoup de pays africains, les footballeurs professionnels n’ont pas de statuts clairement définis, ou même pas de statut du tout ».

L’international ivoirien s’est exprimé suite à la mise en ligne d’une carte interactive entre la RDC, le Gabon et la Côte d’Ivoire. Cette carte permettrait des échanges sur les conditions de travail dans le monde du football particulièrement dans ces trois pays.

Poursuivant, Drogba souligne: « Beaucoup de footballeurs africains n’ont pas droit aux vacances et n’ont pas accès aux soins dont ils ont besoin pour travailler. Ça doit changer ».

Drogba est actuellement le président d’honneur de la division Afrique de la FIFPro qui a eu cette idée ingénieuse du syndicat mondial des footballeurs sur la situation des joueurs dans le monde.

En RDC, plus de 85% des joueurs professionnels ne disposent pas de contrats écrits et plus de la moitié n’ont aucun jour de congé dans la semaine. Pourtant leur salaire allant de 300 dollars, n’excède pas les 600 par mois.

C’est dans un climat d’insécurité continue qu’ils exercent leur métier. 25% d’entre ces joueurs sont victimes de violences d’après la FIFPro.

Dans cette même optique, en Côte d’Ivoire, le pays de Drogba, « les clubs manquent souvent d’argent et les joueurs ne sont payés qu’occasionnellement au bon vouloir de leurs dirigeants », dénonce le syndicat.

Cette insécurité professionnelle est de plus en plus déplorée. Au Gabon et au Cameroun, c’est le retard des paiements.

Soulignons que c’est dans la République gabonaise que doit se tenir en effet, la prochaine Coupe d’Afrique des Nations du 15 janvier au 5 février prochain.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *