A la Une, Niger, Politique, Projets

Niger: Mahamadou Issoufou intransigeant sur le phénomène des migrants

mahamadou issoufou Le 18 décembre de chaque année est l’occasion pour le pays sahélien, le Niger, de commémorer la proclamation de sa République. Cette année, à Agadez, le président Mahamadou Issoufou a beaucoup insisté sur la question des migrants.

En effet, la crise migratoire à la quelle fait face ce siècle est un fléau qui empoigne sur beaucoup de pays ouest africains. Cette question du trafic des migrants d’Afrique de l’Ouest touche beaucoup le pays sahéliens.

Ils sont des milliers de migrants à traverser le Sahara pour rejoindre l’Europe. Pour le président de la République, ce fléau qui active la flamme des guerres du Sahel doit être combattu sérieusement. Il s’y est résolu.

C’est avec désolation que le président s’est exprimé en ces termes: « Les véhicules qui partent d’Agadez transportant des migrants clandestins et qui les déposent dans le Sud libyen, reviennent toujours chargés d’armes, ces armes qui servent à entretenir tous les conflits. »

Agadez n’est plus la cité touristique qu’elle incarnait autrefois. « Agadez attire aujourd’hui un autre type de visiteurs, venus cette fois-ci non pas pour admirer les merveilles de la région mais pour participer au vaste trafic de migrants. »

En s’ adressant à la Nation nigérienne, le président Issoufou a encore insisté sur sa résolution dans ce combat : « Les trafiquants de migrants se convertissent naturellement dans le convoyage de la drogue. C’est pourquoi combattre le trafic clandestin des migrants est pour nous un impératif tout simplement de sécurité. »

Lors de son discours, il a également mis l’accent sur l’optimisation de l’économie du pays afin de mettre fin à la misère.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *