Politique, RD Congo

RD Congo: la liberté d’expression mise à rude épreuve

Liberté d'expressionLa fin du mandat de Joseph Kabila, président de la République Démocratique du Congo, marque visiblement une restriction de la liberté d’expression dans le pays.

Depuis la notification de réduction ou de coupure de l’accès à internet dans le pays, deux médias se sont exprimés. Il s’agit de Reporters sans frontière et son partenaire congolais Journalistes en danger.

Pour ces derniers, cette nouvelle loi à la fin de ce mandat est un moyen de prendre cette autonomie d’expression à la population.

Reporters sans frontière a affirmé en ces termes:  » En continuant de prendre des mesures liberticides contre les médias, ou de laisser impunies les agressions contre les journalistes, le président Kabila dévoile ses dispositions anti-démocratiques, ce qui laisse présager du pire pour le 19 décembre et les jours qui suivront »

En effet, l’annonce de la coupure des réseaux sociaux rentre en exécution ce dimanche à partir de 23h59 sur toute l’étendue du territoire. Cet action survient à la veille de la fin du mandat du président Joseph Kabila.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *