Egypte, Projets

Egypte: vers une presse plus libre et plurielle !

Liberte PresseUne nouvelle loi a été déposée dans la journée de lundi 26 décembre en Égypte et signée par le parlement et le président Abdel Fattah al-Sisi. En vertu de cette loi promulguée, un organe de tutelle de la presse et de l’audiovisuel voit le jour dans le pays.

Le Conseil suprême pour l’administration des médias est ainsi né. Les membres de ce conseil et son président seront nommés sur recommandation de quelques institutions de la République à l’instar du judiciaire et du législatif, par le chef de l’Etat.

Plusieurs missions ont été assignés à ce nouveau conseil. Il est chargé de poursuivre les organisations de médias qui enfreignent les règlements, de dresser une liste de sanctions, d’imposer des amendes aux organismes de presse qui rompent les conditions de licence et de révoquer ou suspendre le droit de publier ou de diffuser.

Toutes fois, ce conseil garantira une loyale concurrence entre les groupes médias vis à vis de leur indépendance, neutralité, respect de l’éthique journalistique. Il veillera aussi à ce que ces groupes ne compromettent aucunement la sécurité nationale.

Ces résolutions surviennent après que les organisations de défense des droits de l’homme et le Comité pour la protection des journalistes, aient dénoncé les entraves à la liberté de la presse en Égypte.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *