A la Une, Burkina Faso, Projets

Burkina Faso: levée de 3 millions de dollars pour la cybersécurité

Sécurité web

Créée depuis 2011 par un burkinabé, la start-up Efficient Protection de Karim Ganame qui développe un anti-virus basé sur l’analyse comportementale des réseaux infectés, commence par intéresser les gouvernements africains. Il prévoit une levée de fonds de 3 millions de dollars en début 2017.

L’Afrique demeure depuis longtemps dans un climat de cybercriminalité grandissant. Pour pallier à cela, Karim Ganame, originaire du Burkina Faso, devenu spécialiste en cybersécurité et professeur à l’École polytechnique de Montréal, met au point un anti-virus puissant.

En 2015, l’entrepreneur burkinabé obtient un doctorat en cybersécurité. A travers son initiative, il vise « d’en faire l’un des meilleurs éditeurs de solutions de cybersécurité au monde. Le flair de l’autoentrepreneur ».

Cette solution lui est venu après un constat : « Quoi qu’il arrive, tout le monde se fera pirater un jour ou l’autre dans sa vie. Partant de ce constat, il faut savoir limiter les dégâts en identifiant rapidement l’origine de la menace. »

L’initiative, Efficient Protection est un outil d’analyse comportementale de l’ensemble du réseau d’une entreprise. Cet outil, breveté en 2015 et intitulé Système de détection de compromission (CDS), a été développé sur 3 ans par l’entrepreneur avec une équipe de développeurs et de chercheurs en cybersécurité.

Cette fois, avec cet outil, sur une période allant de deux à six semaines, le CDS, branché au réseau du client, surveille le trafic internet de l’entreprise, la fréquentation par tranche horaire, le pays d’origine des sites visités. Ceci permet de détecter tout changement de trafic et d’y remédier immédiatement.

Aujourd’hui, la start-up emploi 11 personnes, et pour faire avancer l’initiative, Karim Ganame le finance, lui même. Pour cette nouvelle année 2017, il prévoit une levée de fond d’environ 3 millions de dollars.

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *