A la Une, Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest, Burkina Faso, Maghreb, Projets

Fespaco 2017: un record de 950 films déjà enregistrés

Film africainLa 25 édition du festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (Fespaco), c’est du 25 février au 4 Mars prochain dans la capitale burkinabé. Cette année, l’événement sera axé sur le thème : « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel ».

A moins de deux mois de la biennale, l’on annonce déjà près de 950 films enregistrés. Un record jamais atteint dans l’histoire de ce festival, qui se tient depuis une quarantaine d’années.

« En 2014, nous avions enregistré 650 films », a déclaré le le directeur général du Fespaco Ardiouma Soma, dans une interview accordée à nos confrères de Burkina24.

« Le travail de sélection est en cours. Du 2 au 3 janvier 2017, nous aurons la liste des films retenus pour la compétition officielle », a-t-il expliqué.

Mais, souligne-t-il,  « nous allons travailler à mettre en lumière ce dynamisme du cinéma au Burkina et en Afrique. Nous ferons en sorte que la sélection de 2017 soit le reflet du regain de dynamisme ».

A la question relative à l’absence de subvention de l’édition 2017 du Fespaco, Ardiouma a fait savoir ceci: « L’Union européenne est un partenaire de longue date du Fespaco. Nous avons eu la chance d’avoir un appui conséquent de l’Union Européenne qui a permis de réaliser une étude diagnostique du Fespaco et  qui a abouti à l’élaboration d’un plan stratégique qui a été adopté ».

« L’Union Européenne a financé le début de ce plan stratégique de développement à travers deux programmes dont le deuxième s’achèvera en avril 2017 pour nous aider à améliorer l’organisation du Fespaco », a-t-il ajouté.

A noter qu’à ce jour, parmi les films enregistrés, on compte 70 films burkinabé ( toutes catégories confondues) dont 20 « long métrage ».

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *