Affaires, Projets, Sénégal

Contre la pollution: le Sénégal opte pour des taxis à carburant alternatif

taxiAfin de contribuer à la modernisation du parc vétuste de taxis de la ville de Dakar au Sénégal et lutter contre la pollution qui l’asphyxie, un projet de taxis à carburant alternatif voit le jour.

Son objectif demeure : faire moins cher, plus propre, plus sûr. Il ambitionne transformer l’image traditionnel des taxis dakarois.

L’initiative dénommé « Ping », une compagnie de taxis à carburant alternatif constitué d’un mélange d’éthanol et de pétrole.

Il sera lancé dés janvier 2017 et sera complètement mis en place en mi-février. La compagnie ne possédera que des voitures hybrides qui consomment jusqu’à près de 75% moins de carburant que la majorité.

Selon le promoteur, le Sénégalo-americain, Adam Brown, « plus de 45% des 25 000 taxis dakarois sont bien en-dessous de la norme et contribuent énormément à la pollution de l’environnement dans le pays ».

« Bien entendu, notre ambition serait l’élimination complète de la pollution, mais nous restons réalistes, et espérons, au moins, une prise de conscience sur les avantages de l’énergie propre », a-t-il ajouté.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *