Affaires, Cameroun, Projets, Rép. Centrafricaine, Tchad

Echange portuaire: le Cameroun s’ouvre à ses frères de l’Est

terminal-portiquesDans le but d’accroître les échanges économiques et commerciaux entre la Centrafrique et le Tchad, le port autonome de Douala aura une représentation dans chacun de ses pays à partir de 2017.

Cette décision intervient en marge de la 32e session du conseil de Port synthèse au Cameroun.

Selon l’APA, « Bangui et Ndjamena possèdent des corridors de transit avec le port de Douala, la cité économique camerounaise dont les potentialités et les perspectives de modernisation permettront de lui redonner sa place de pôle de référence au cœur du Golfe de Guinée ».

Aujourd’hui, le port Autonome de Douala est l’un des poumons de l’économie Camerounaise avec 90% du volume de trafic.

En 2014, les échanges du portuaire ont fait une progression de plus 2,73%. La même année 10 852 563 tonnes de marchandises ont été traités contre 10 564 280 tonnes en 2013, soit une augmentation considérable de 288 283 tonnes

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *