A la Une, Affaires, Togo

Togo: du carburant impropre, on n’en veut pas !

CarburantSur l’affaire du mauvais carburant qui serait en circulation ces derniers mois dans les pays d’Afrique, le gouvernement togolais vient d’interdire l’importation du carburant « impropre ». Une décision saluée de part et d’autres notamment les résidents de la capitale, Lomé.

Le Togo rejoint ainsi le Nigeria, le Bénin, le Ghana et la Côte d’Ivoire qui ont interdit l’importation de combustibles fossiles à forte teneur en soufre.

A noter que le carburant en question est à fort taux de soufre livré par des fournisseurs européens qui exploitent les faiblesses de la réglementation en Afrique de l’Ouest.

« Nous devons l’interdire, c’est risqué et dangereux pour les gens », explique un habitant de Lomé, cité par Africanews. « C’est une très bonne décision, parce que le carburant toxique cause trop de dégâts », renchérit un autre.

Cette mesure interdiction a été favorablement accueillie favorablement par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *