A la Une, Congo, Projets

Maitre Gims: ses ambitieux projets pour l’Afrique !

Maître-GimsMême s’il évoque rarement son continent d’origine dans ses chansons, notamment les nombreuses difficultés auxquelles il fait face, le chanteur franco-congolais Maitre Gims nourrit de grandes ambitions pour l’Afrique.

Dans son engagement, il s’implique davantage dans l’accès à l’eau potable aux populations, un défi majeur que tentent de relever plusieurs pays africains.

Par le biais de sa fondation « Eau De Terre », l’artiste entend faciliter l’accès à l’eau potable aux populations africaines. Ceci, à travers son projet « Bella Water », une eau minérale, dont une partie de la collecte des fonds, servira à financer la construction des puits partout en Afrique.

« Aujourd’hui, on connaît la situation dans la planète et j’aimerai vraiment sensibiliser les gens sur cette question. Nous allons arriver sur certains coins et faire des forages, des puits pour faciliter l’accès à l’eau potable. Et cela, pour éviter aux femmes de parcourir des kilomètres, seau à la tête, en quête de l’eau qui est mauvaise pour la santé. Le but, c’est donc d’arriver avec des machines et des gens compétents à s’organiser pour avoir de l’eau potable », a déclaré Maitre Gims lors de cet entretien au « Sud Quotidien » dans le cadre d’un concert organisé au Monument de la Renaissance de Dakar au Sénégal.

A travers cette action, Maître Gims suit ainsi les pas de son confrère Akon, qui s’est fermement engagé pour des actions de développement en Afrique.

La star reconnaît tout de même qu’il a encore du chemin à faire. « Il est indéniable que des artistes comme Alpha Blondy et Tiken Jah Fakoly ont eu influence plus notoire que la mienne », affirme-t-il, car « ce sont des artistes qui ont une carrière immense comparée à la mienne. Il faudra que j’acquiers beaucoup plus d’expérience et comme ça je pourrai intervenir dans des situations comme telles pour ainsi prendre parti et ce, au plus grand bénéfice du peuple africain ».

L’ancien leader du groupe français Session d’Assaut ambitionne également de sensibiliser les populations sur l’accès à l’eau potable, car, soutient-il, « la mauvaise qualité de l’eau est la première cause de mortalité en vérité en Afrique chez les très jeunes, les tout-petits ».

A lire aussi :

Photo du profil de Kamèla Blaiz

À propos Kamèla Blaiz

Journaliste à Africa Top Success

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *