A la Une, Cameroun

Cameroun: tolérance zéro pour les « fake news » sur les réseaux sociaux

reseaux-sociauxLes autorités camerounaises infligeront désormais une peine allant jusqu’à 2 ans de prison aux auteurs de « fausses nouvelles » sur les réseaux sociaux.

Par recommandation du ministère des postes et de l’économie numérique, le gouvernement punit désormais les commanditaires de fausses informations sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement a pris ces mesures afin d’éradiquer ce phénomène. Entre autres, ces fauteurs de trouble auront à verser également une amande comprise entre 5 et 10 millions de F CFA.

Selon le ministère des Poste et de l’économie numérique, ces mesures “sont encadrées par la législation camerounaise, notamment le code pénal, la loi n° 2014/028 du 23 décembre 2014 portant répression des actes de terrorisme et la loi n° 2010/012 du 21 décembre 2010 relative à la cybersécurité et la cybercriminalité au Cameroun”.

Mais avant de passer à la phase de mise en action de cette loi, le gouvernement passe aux préliminaires avec une sensibilisation des populations.

Les compagnies de téléphonie mobile du Cameroun contribuent à cette sensibilisation en diffusant un message aux abonnés en ces termes “Chers abonnés, l‘émission et la propagation de fausses nouvelles, notamment par les réseaux sociaux, sont réprimées par le code pénal et la loi”.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *