Projets, Togo

Togo: l’association AAVOED lance le projet « Respect Environnement »

IMG_9800Apporter une solution durable aux populations vulnérables cibles dans les domaines d’accès à l’eau potable, de l’énergie et de la formation professionnelle dans une approche de gestion équilibrée des ressources, c’est l’un des objectifs que s’est fixé depuis quelques années l’association Aide et Action à la Veuve, à l’Orphelin et à l’Enfant Déshérité (A.A.V.O.E.D) à travers son projet Respect Environnement.

Intitulé « Appui aux populations vulnérables à travers la gestion bénéfique et durable de l’environnement », le projet a été lancé en début de semaine au cours d’un point de presse à Lomé.

A en croire les promoteurs, l’ambition est de renforcer l’autonomisation de la femme et de la jeune fille dans le respect de son environnement à travers des activités génératrices de revenus à même d’améliorer la qualité de vie de la ménagère tout en préservant l’environnement.

D’après Me Molgah Abougnima-Kadjaka (photo au micro), la présidente fondatrice de l’AAVOED, « les actes que nous posons portent un coup dur à la biodiversité de l’environnement ». En d’autres termes, la promotrice a fait savoir que « ce sont nos propres actes qui sont à la base de cette dégradation dangereuse ». D’où la mise sur pied du projet Respect Environnement ».

Selon les explications de Me Kadjaka, le projet vise à « amener les femmes à reboiser, sensibiliser sur la nécessité de planter des arbres pérennes comme le palmier à l’huile, le baobab ».

A noter « Respect Environnement » porte sur une série de projets qui vont de la production de l’eau potable par le rayon solaire au recyclage d’ordures ménagères en biogaz en passant par la fabrication des lampes solaires. La formation sur les aspects du projet, la diffusion d’un documentaire sur les écogest, sont également des axes majeurs autour desquels tourne l’initiative.

Le projet Respect Environnement dont sa phase pilote a été lancée à Dalavé dans la préfecture de Zio, a été l’occasion de délivrer des attestations de fin de formation et des kits fabriqués, à une vingtaine d’ambassadeurs, dans le cadre de sa mise en œuvre.

Une vaste opération de sensibilisation est prévue dans les prochains jours en vue d’amener des bénéficiaires et des communautés à s’approprier l’utilisation des énergies renouvelables et de mieux valoriser les ressources à disposition.Ceci, à travers la diffusion d’un film documentaire ainsi que d’autres canaux de diffusion.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *