Affaires, Cameroun

Yvan Sagnet :le visage de la lutte contre les immigrants en Italie

yvan sagnet

Les migrants africains, exploités par des italiens véreux, voient leurs causes plaidées par l’un des leurs. Yvan Sagnet, le migrant camerounais qui a organisé des révolutions pour sortir de ce système , a reçu en novembre 2016, de la main du président Italien, la médaille de l’or du mérite.

L’Italie pour nombreux migrants africains, incarne le pays d’une vie prospère jusqu’à ce qu’elle ne vire au cauchemar dans la réalité des faits.

Généralement, ils se font exploités comme petits travailleurs saisonniers dans des fermes agricoles au sud de l’Italie. Mais pour Yvan Sagnet, ce système d’exploitation est à bannir.

“J’ai dit non, ce n’est pas comme ça, ça c’est l’esclavage. Tu nous traites ici comme des animaux. Et donc, j’ai dit aux amis ‘écoutez il faut qu’on cesse de travailler’. Ce n’était pas facile. Et bon on a fait la grève quoi”.

Le jeune camerounais aurait reçu plusieurs menaces, sans s’arrêter de dénoncer cet « esclavage ».

“On a fait environ un mois de grève, et la difficulté qu’on a eu dans le parcours, ce sont les menaces de mort parce que c’est un système où tous se connaissent et ils font semblant ; la police, les sociétés, l’État, la commune, le maire, tous se connaissent mais ils font semblant de ne pas se connaître. Et puis il y a une partie du système criminel liée à la mafia”.

Sa lutte aura abouti finalement à l’arrestation de 16 personnes au moins et une médaille de l’Ordre du Mérite.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *