A la Une, Affaires, Ghana, Politique

Ghana: Rawlings accuse RFI de vouloir « froisser sa réputation »

RawllingsSamedi dernier, certains médias ont diffusé des informations selon lesquelles, l’ancien président ghanéen John Rawlings aurait appelé à l’éviction de Paul Biya. Mais l’ex-président dément entièrement ces informations.

C’est en effet, le samedi 21 janvier dernier que RFI rapportait que John Rawlings aurait recommandé à la CEDEAO d’influencer l’Union Africaine afin de forcer Paul Biya à quitter le pouvoir comme ce fut le cas de l’ancien dirigeant gambien Yahya Jammeh.

Le Bureau de la communication de l’ancien président ghanéen John Rawlings a immédiatement réagi par rapport à cette information qu’il juge « fausse ».

En termes plus clairs, « John Rawlings n’a jamais demandé à ce que les troupes de l’Union Africaine chassent sous la menace d’une intervention militaire, le président Biya qui règne depuis 34 ans au Cameroun ».

D’ailleurs, l’ex-président ghanéen n’a jamais accordé d’interview à propos de la crise gambienne ou encore moins du cas du Cameroun, selon Africanews.

Pour Rawlings, c’est de la diffamation et qui mérite d’être condamnée. Sa réaction face à « la tentative de RFI de froisser sa réputation avec de telles allégations » devrait servir d’exemple à tous les médias qui se prêtent à ce jeu de diffusion de fausse information, car, soutient-il, « ils seront poursuivis en justice ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *