A la Une, Bénin, Politique

Talon: ses voyages ont engendré 185 milliards de francs pour le Bénin

Patrice TALONL’homme fort du Bénin, Patrice Talon rêve grand pour son pays. Même s’il a déclaré qu’il ne ferait qu’un seul mandat, il tient à marquer son passage à la tête du pays. Et il met les bouchées doubles pour faire du Bénin le pays où il fait bon vivre sur le continent.

Selon le Fonds monétaire international (FMI), le Bénin devrait atteindre une croissance économique de 5.7 % en 2017. Pour atteindre cet objectif, Talon a lancé en décembre dernier son programme d’action gouvernemental (PAG) dénommé « Le Bénin révélé ».

Le programme quinquennal qui devrait permettre au Bénin de se mettre sur la voie du développement inclusif, consacre une enveloppe d’investissement de 9039 milliards de F CFA sur la période de 2016 à 2021. Une véritable bagatelle pour cet ambitieux programme.

Dans la foulée, l’on murmure dans les arcanes du Palais de la Marina que les retombées des multiples voyages du président Talon ces dix deniers mois, ont généré la somme astronomique de 185 milliards de F CFA.

Ces fonds serviront à priori au financement de 45 projets majeurs, conformément au PAG, lesquels devraient créer 500 000 emplois à l’horizon 2021, construire 20 000 logements économiques et sociaux, fournir une couverture d’assurance maladie universelle à 4 millions de Béninois et construire la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir (CIIS), destinée à faire renouer le bénin avec sa vocation de « quartier latin de l’Afrique ».

A en croire notre confrère en ligne La Tribune Afrique, le Président Talon veut aussi « en finir avec les délestages, assurer l’accès à l’eau à toute la population » et même « asphalter et goudronner » toutes artères des principales villes du pays.

Le PAG veut aussi faire du Bénin une force touristique régionale en revalorisant son patrimoine, « vaudou » notamment, et en mettant à niveau le parc du Pandjari dans le nord.

Si certains concitoyens saluent la mobilisation de ces fonds, d’autres en revanche demeurent sceptiques par rapport à sa gestion efficiente et efficace pour développement intégral et participatif du Bénin.

De toutes les façons, Patrice Talon veut être jugé à l’aune des résultats du PAG.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *