A la Une, Affaires, Afrique de l’Est, Kenya

Kenya: lancement d’un programme de création d’emploi en ligne

Emploi en ligneEn Afrique orientale, le chômage est très endémique. Le Kenya est le pays où le taux est plus élevé dans cette sous-région. Selon les chiffres de la Banque mondiale, 17 % des jeunes actifs au Kenya sont au chômage contre 5,5 et 6,8 % respectivement en Tanzanie et Ougadan.

Fort de cette ampleur, le gouvernement kényan veut faire de secteur numérique, la solution au problème d’emploi.

Il vient de lancer un programme de formation des jeunes aux compétences numériques. Dénommé  « Ajira » (emploi en swahili) le programme vise à créer un million d’emplois dans le numérique pour des jeunes Kenyans qui seront des free-lancers en ligne d’ici quelques mois.

Selon le portail d’information la Tribune Afrique « le programme Ajira s’inscrit dans la perspective du gouvernement de Uhuru Kenyatta de faire de son pays une plaque tournante de l’innovation technologique en Afrique ».

« Il est prévu la fourniture d’une connexion Internet Wi-Fi gratuite et la mise en place d’une plate-forme d’inscription en ligne dans le cadre du programme », a indiqué Joe Mucheru, le ministre kényan de l’Information, de la Communication et de la Technologie.

Il a par ailleurs fait savoir que « le programme en question est une initiative pour répondre aux besoins des jeunes kényans qui croupissent sous le poids du chômage ambiant. C’est également une occasion pour développer le secteur des technologies de l’information et de la communication kényane ».

Ce programme se focalisera sur les emplois en ligne qu’offrent plusieurs sociétés au Kenyan.

« Les entreprises offrent davantage de travail en ligne parce que c’est plus pratique et rentable pour elles…», a expliqué Joe Mucheru.

L’on estime aujourd’hui à près de 50.000, le nombre de Kenyans ayant obtenu un travail en ligne.

Noter que le taux de pénétration d’Internet en Afrique est estimé à 16% en 2014 soit 167 millions d’internautes, contre 110 millions en 2010. Des chiffres susceptibles de tripler pour atteindre près de 600 millions d’internautes d’ici 2025.

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *