A la Une, Affaires, Tanzanie

Mohammed Dewji: ce Tanzanien qui ne veut pas mourir avec ses milliards

Mohammed-DewjiConcilier politique et business, c’est possible voire très rentable. De toutes les façons, en Afrique, l’un n’empêche pas l’autre, c’est ce que démontre le parcours de Mohammed « MO » Gulamabbas Dewji.

A seulement 41 ans, cet homme politique Tanzanien et homme d’affaires milliardaire est l’une des personnalités africaines à suivre de près en 2017 avec une fortune estimé à 1,38 milliard de dollars.

Mohammed Dewji a fait ses premiers pas en entrepreneuriat au sein de l’entreprise de son père, MeTL Group, créée dans les années 70, où il fut président et chef de la direction. Il passe également 10 ans de sa vie au parlement entre 2005 et 2015, dans sa ville natale Singida en Tanzanie.

Après avoir démissionné du parlement, il devient à plein temps entrepreneur et philanthrope tout en gardant sa casquette d’ancien homme politique. Son parcours de jeune engagé lui a valu de nombreux prix internationaux dans ce sens, entre 2014 et 2016.

En 2015, il est devenu la 21e personnalité la plus riche d’Afrique. Rappelons qu’en 2013, il était le premier milliardaire de la Tanzanian Forbes Magazine.

Son parcours a été jalonné de plusieurs études, mais la plus importante pour lui a toujours été la théologie : « J’ai étudié la théologie comme un mineur parce que je sens que la religion me complète, elle m’efforce à devenir une meilleure personne. Je suis très conscient de tout ce que je fais, et si je suis trop absorbé par l’argent, je perds mon but dans la vie. La vie est très courte, je ne veux pas mourir avec tout cet argent. »

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *