A la Une, Kenya, Projets

Kenya: un antivirus pour protéger les enfants contre la cybercriminalité

Cyber criminalitéCes dernières années, le phénomène de cybercriminalité est devenu très récurrent en Afrique. Au classement des pays africains qui payent plus de lourds tributs du fléau, le Kenya occupe la 3e place. Selon les estimations, les cybercrimes ont coûté 36 millions de dollars à l’économie kényane.

Pour juguler le phénomène, la société russe spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information Kaspersky Lab,  vient de mettre au point un ensemble de solutions de sécurité au Kenya.

Dénommée Kaspersky Internet Security– multi-device 2017, le produit vise à protéger les utilisateurs de Windows, Mac et Android contre les sites dangereux.

Selon le portail Ecce Africa,  les utilisateurs peuvent désormais protéger leurs informations privées lors d’une connexion Internet non sécurisée grâce à une nouvelle fonctionnalité appelée Secure Connection.

Cette fonction, poursuit le site d’information, crypte toutes les données envoyées et reçues dans le réseau. Ainsi, elle permet aux utilisateurs de se connecter à Internet en toute sécurité pour de l’exécution des opérations financières, l’autorisation sur les sites ou le transfert d’informations confidentielles

Grâce à ce logiciel, « les enfants kényans seront protégés à la fois contre les logiciels espions et les contenus inappropriés », conclut Ecce Africa.

A noter que chaque année, la cybercriminalité coûte environ 113 milliards de dollars aux consommateurs, et fait plus 350 millions de victimes sur la planète.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *