A la Une, Affaires, Mali, Projets

Boureima Doumbia: le jeune malien primé pour ses bouillons « Bara Musso »

Boureima DoumbiaLes Maliens ont le gout du risque et l’entrepreneuriat demeure un domaine de prédilection pour la grande majorité de la population. Ce secteur porteur pour le pays, récompense les plus créatifs et prospères.

C’est le cas de l’entrepreneur Boureima Doumbia, le roi du bouillon, qui fait aujourd’hui environ 8 milliards de F CFA, de chiffre d’affaires avec plus de 200 employés en moins de 10 ans.

Lors de le nuit de l’Entrepreneuriat, samedi dernier, plus d’une centaine de chefs d’entreprises de diverses secteurs, se sont donnés rendez-vous.

A cette occasion, les investisseurs et innovateurs ont pu tisser d’amples relations d’affaires, et la créativité de quelques uns, a été récompensé. Dans le lot, figuraient en bonne place, Boureima Doumbia.

« Bara Musso » est en effet, une jeune entreprise de huit 8 ans qui produit des bouillons pour la cuisine, surtout malienne.

Au fil des années, Bara Musso a su se positionner comme « l’indétrônable » dans toutes les cuisines du pays, de quoi mettre au second plan les fameuses cubes Maggi et Jumbo. Ceci, pour son originalité et sa diversité.

« On fait le bouillon en poudre avec des piments. Piment en poudre, piment épicé, etc. On fait plus de 30 produits. Parce que nous notre différence, c’est les produits locaux naturels. Ce n’est pas les produits chimiques. Nous, on achète l’arachide chez les paysans, transformer ça, tout naturels. Et c’est notre différence avec les autres », a confié Boureima Doumbia, à nos confrères de RFI.

Mais bien avant, explique ce jeune malien, « j’ai fait 10 ans en tant que vendeur de condiments au marché ici à Bakamo. Quand j’ai décidé d’industrialiser, je savais ce qu’il fallait, quelles étaient les difficultés. Aujourd’hui, j’ai plus de 200 employés et une soixantaine de machines ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *