A la Une, Tchad

Tchad: un mouvement d’étudiants dénonce le chômage grandissant

 

Chomage au TchadAu Tchad, l’un des pays en proie au chômage, les jeunes diplômés, environ une centaine, ont mis le feu à leurs diplômes, lundi, devant l’Assemblée nationale, pour se faire entendre.

Plus aucun espoir pour la plupart des jeunes Tchadiens diplômés. Leurs diplômes universitaires ne représentent que du « désespoir » dans leur placard. Lundi 31 janvier, ils ont été plus d’une centaine à brûler leurs diplômes.

Moussokdjim Berodjingar, le leader du mouvement de ces étudiants, témoigne sur BBC, avoir brûlé son Master en lettres modernes. « Au Tchad l’accès à l’emploi dans le secteur privé n’est pas chose facile faute d’industrialisation du pays ».

Le but de ce mouvement de jeunes est celui de faire entendre et de dénoncer le manque d’emploi et le manque de financement aux jeunes pour une activité génératrice de revenu.

 »Pas de financement pour créer des entreprises, les banques ne prêtent qu’aux fonctionnaires, à ceux qui ont des garanties », d’après Moussokdjim Berodjingar.

Pour l’heure, aucune réaction officielle des parlementaires ni des autorités compétentes.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *