A la Une, Affaires, Nigéria, Projets

Nigéria: l’Etat prend le contrôle d’Arik Air, la plus grande compagnie aérienne

arik airbusArik-Air, la principale compagnie aérienne du Nigeria est au bord de la faillite, depuis la fermeture de l’aéroport d’Abuja( son hub).

Dettes accumulées, salaires du personnel non payés depuis plusieurs mois, près de 135 milliards de nairas, environ 402 millions d’euros de prêts non remboursés, voilà résumé les déboires d’Arik-Air

Pour arrêter l’hémorragie, le gouvernement nigérian vient de décider de prendre le contrôle de la compagnie en confiant sa gestion à la Société de Gestion d’Actifs du Nigeria (Amcon).

« Amcon a pris le contrôle d’Arik, parce que c’est la pagaille totale dans cette société », s’est indigné à l’AFP Jude Nwauzor, le porte-parole d’Amcon.

Nous avons nommé une nouvelle direction précise-t-il, pour stabiliser la compagnie aérienne et l’empêcher de s’effondrer comme d’autres compagnies aériennes au Nigeria.

D’après le ministre nigérian de l’aviation, les changements opérés vont permettre de redynamiser Arik-Air.

Outre Arik-Air, d’autres compagnies à l’instar Aero Contractors, connaissent elles aussi la même crise. La raison évoquée serait liée à la rupture de kérosène au Nigéria ces derniers temps.

Créée en 2006, la compagnie Arik dessert plusieurs villes occidentales notamment Londres, Johannesburg et New York. Au Nigéria, elle assure près de 60% des vols intérieurs.

Notons que depuis la fermeture de l’aéroport d’Abuja, plusieurs compagnies internationales dont British Airways et Turkish Airlines ont suspendu les ventes des billets à destination de cette ville.

A lire aussi :

Photo du profil de Nicolas Louyah

À propos Nicolas Louyah

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *