A la Une, Guinée

Miss Guinée 2017: les « tenues de vérité » des candidates font polémique

 

miss guinéeLes Guinéens ont procédé samedi dernier à l’élection de la plus belle fille du pays. Plusieurs hautes personnalités politiques et administratives étaient présentes à l’événement.

Si le choix porté sur Asmaou Dialloa a fait l’unanimité au près des guinéens, les tenues des jeunes filles en revanche font polémique.

Sur les réseaux sociaux, les commentaires fusent de partout. Les internautes jugent les tenues des candidates trop légères et provocantes. Mêmes réactions au sein de la population générale.

En effet, les candidates à ce concours étaient en « tenues de vérité » ou des bikinis et autres formes de maillot de bain. Certains internautes parlent de « string ».

Une situation qui n’a pas laissé les autorités indifférentes. Dans un communiqué publié lundi, Le ministère de la culture a fait savoir que « La convention de partenariat entre le Ministère de la Culture et le Comité Miss-Guinée (COMIGUI) portant sur l’organisation de concours de beauté au plan national, est suspendue jusqu’à nouvel ».

Le communiqué précise que « Pour la promotion de l’image la plus positive de nos valeurs culturelles, traditionnelles et authentiques, un cahier de charge sera élaboré ainsi qu’une charte d’éthique et de déontologie en vue de définir dans les moindres détails les nouvelles modalités et/ou conditions d’organisation de l’élection Miss-Guinée ».

« Toute organisation ayant pour objet les concours de beauté à dimension nationale est désormais interdite sur l’étendue du Territoire sous peine de retrait de la licence d’entrepreneur et d’organisateur de manifestations culturelles, sans préjudice des poursuites judiciaires », conclut le communiqué.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. JUSTIN

    OK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *