A la Une, Ghana, Nigéria, Projets

« Tress »: la première application dédiée à la coiffure afro

comment-sculpter-sa-coiffure-afro Le phénomène de la coiffure afro ou naturelle a conduit trois jeunes entrepreneures ouest-africaines a lancer la toute première application dédiée à cette coiffure intitulé « Tress ».

Elles sont trois jeunes femmes de deux nationalités différentes : Priscilla Hazel, Esther Olatunde et Cassandra Sarfo du Ghana et du Nigeria.

Elles ont toutes été formées à l’école Meltwater entrepreneuriale et de technologie d’Accra. Grace à leur nouvelle plateforme, toutes les femmes portant des cheveux afro: crépus, frisés, bouclés ou défrisés…trouvent désormais l’inspiration pour leur coiffure à travers des styles de coiffure toutes aussi différentes et faciles à porter.

De plus, la plateforme permet une interaction avec des internautes et met en ligne des adresses de maisons de coiffure spécialisées dans l’afro hairstyle.

C’est au Ghana que cette plateforme « Tress », qui signifie en Anglais « boucle » et qui renvoie au mot français « tresse » a vu le jour.

Pour un an de parcours, plus de 60 000 utilisateurs sur le continent africain, aux États-Unis et aux Royaume-Uni sont déjà inscrits sur « Tress ». C’est l’Afrique qui bouge !

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *