A la Une, Affaires, Projets, Rwanda

Rwanda: 3,9 milliards de franc pour booster l’agriculture

tic-agricultureL’agriculture est l’un des piliers économiques du Rwanda. Elle occupe près de 90% de la population et représente 33, 14% de son PIB, selon les données de la Banque mondiale.

En vue de rendre plus bénéfique et de booster la production agricole rwandaise, le Département britannique pour le développement international (DFID) et Kigali viennent de signer un nouvel accord de financement d’une valeur de 5 millions de livres sterlling, soit près de 3. 9 milliard fcfa.

« L’agriculture est la clé à la fois pour la croissance économique et pour la réduction de la pauvreté, aussi nous continuerons de soutenir le gouvernement pour veiller à une croissance du pays plus partagée », a confié à l’Agence Xinhua, la directrice du DFID au Rwanda Laure Beaufils.

Elle a convié le gouvernement rwandais à assurer une transformation efficace et productive en intégrant des éléments d’atténuation des changements climatiques.

Laure Beaufils a par aileurs réaffirmé le soutien de son pays au développement de l’environnement et du secteur financier dans la perspective d’accélérer la transformation économique au Rwand.

Pour les autorités rwandaises, la transformation agricole rwandaise passera par une intensification des récoltes et une formation des agriculteurs à des pratiques agricoles qui sont le traitement et le stockage des récoltes.

Ce nouvel accord de financement entre le DFID et le Rwanda est le deuxième du genre après celui de 2014 (34 millions de livres sterlings).

Pour rappel, le total des investissements de DFID injectés dans le secteur agricole rwandais s’évaluent à 30 milliards de Fcfa, sur la période de 2014 à 2017.

A lire aussi :

Photo du profil de Nicolas LOUYAH

À propos Nicolas LOUYAH

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *