A la Une, Affaires, Éthiopie

Ethiopie: le secret de la fortune de la jeune entrepreneure Sarah Aradi

Sarah AradiLes Africaines millionnaires, on peut les compter au bout des doigts. Parmi elles, Sarah Aradi une entrepreneure Éthiopienne de 47 ans.

En 1993, alors qu’elle avait à peine 21 ans, elle décida de s’installer à Dubaï avec seulement 300.000 francs en poche.

Grande passionnée des spécialités culinaires éthiopiennes, Sarah prit l’initiative de lancer à Dubaï un restaurant mais elle manquait de moyens financiers pour démarrer l’entreprise.

Elle eu alors l’idée d’exporter des CD, des téléphones portables, des lunettes de soleil et des films indiens en Ethiopie.

« J’ai créé un vidéaste en Éthiopie, les films d’Amitabh Bachchan, Salman Khan et Shah Rukh Khan étant des vendeurs chauds. Nous avons même eu l’ambassadeur indien en Éthiopie attendant que notre VHS soit livré. », confie-t-elle.

En 1999, Sarah a pu mobiliser le budget nécessaire pour l’implantation de son premier restaurant. « C’était une petite opération mais finalement le restaurant a obtenu des commentaires élogieux et avait des gens venant d’autres émirats pour goûter sa nourriture », a-t-elle fait savoir.

« Notre entreprise était en plein essor et nous avons fait plus de Dh100, 000 par mois, ce qui était une bonne quantité pour cette période. Je me souviens que nous avons acheté notre première série Mercedes ML avec les bénéfices du premier restaurant. », se réjouit Sarah.

Peu après le lancement de ce premier restaurant, Sarah ne s’est pas arrêtée là. Elle a implanté d’autres restaurants un peu partout dans les Emirats.

Aujourd’hui, Sarah Aradi dispose de neuf restaurants repartis dans les principales des émirats.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *