A la Une, Affaires, Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest, Maghreb, Maroc, Océan indien, Projets

Maroc: Marrakech accueille les journalistes « Panafricaines » du 05 au 09 mars

panafricaineA l’occasion de la journée internationale de la femme célébrée chaque 8 mars, les femmes journalistes des pays francophones d’Afrique se donnent rendez-vous du 05 au 09 mars prochain à Marrakech dans le cadre de la première édition d’un forum dénommé « Les Panafricaines ».

Co-organisé par, 2M Radio du Maroc et le Comité parité et diversité de 2M, ce forum vise à lutter contre la faiblesse des femmes dans les médias.

« Lors de la COP22, une journaliste togolaise m’a interpellée en direct, m’expliquant que les journalistes marocaines et du reste du continent africain ne se connaissaient pas alors que nous partageons les mêmes problématiques », se rappelle Fathia Elaouni, rédactrice en chef de Radio 2M.

Durant cinq jours, 100 professionnelles des médias venues des 27 pays francophones de l’Afrique plancheront sur les problématiques auxquelles elles font face dans l’exercice de leur métier et celles auxquelles elles doivent s’attendre dans l’avenir.

Des conférences, des « speed dating » et des visites seront au menu de ce forum. Les visites se feront à Casablanca, à Rabat et à Marrakech où elles « rencontreront des représentants de la presse, des milieux d’affaires, du champ religieux et politique »

« Nous partons du constat de la faiblesse de la femme experte et des clichés et stéréotypes véhiculés dans les médias, Ce sera l’occasion de créer des passerelles et un répertoire de femmes qui vont échanger leur expérience afin de lutter contre la faiblesse des femmes dans les médias », a confié la présidente du comité parité et diversité de 2M, Khadija Boujanoui

In fine, cette rencontre permettra également d’élaborer une Charte du réseau des femmes journalistes d’Afrique. Il s’agira de contribuer à une meilleure représentation des femmes dans les professions médiatiques et améliorer leur statut.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *