A la Une, Burkina Faso, Projets

25è Fespaco: Kaboré appelle à un « cinéma de consolidation de la culture africaine »

 

Fespaco 2017Les regards de l’Afrique sont tournés vers Ouagadougou, la capitale burkinabé qui accueille depuis samedi dernier la 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

A l’ouverture du festival, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a invité les professionnels de l’industrie cinématographique et télévisuelle du continent à travailler pour faire vivre l’héritage culturel africain.

« Le cinéma doit être un vecteur de la consolidation de notre culture africaine. Cela doit-être entendu, et nous ne devons pas constamment nous laisser inféoder par la culture des autres. Il nous faut, nous aussi, dans le cinéma, traduire les valeurs positives qui font les fondements de la société africaine », a–t-il souhaité.

A noter que la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée au Stade municipal, a été marquée par un show inédit du reggae-maker ivoirien Alpha Blondy. Son pays étant l’invité d’honneur de ce 25è FESPACO.

Lors de sa prestation devant un public de beaux jours, Jagger s’en est notamment pris aux islamistes qui ont pris le Burkina Faso, mais aussi la Côte d’Ivoire pour cible en 2016.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *