A la Une, Nigéria, Projets

CoLab: premier centre technologique du nord du Nigeria

Colab(Africanews)- CoLab est le premier centre technologique dans la partie nord du Nigeria. Il est conçu pour être un espace multifonctionnel polyvalent où les start-ups peuvent travailler ensemble, pour fournir des solutions technologiques aux problèmes sociaux dans la communauté.

Le fondateur de ce centre – CoLab – situé à Kaduna compte explorer les opportunités de la technologie dans un État considéré comme un hub pour le commerce et le transport et traditionnellement connu pour la transformation, l’agriculture et l‘élevage.

Essentiellement, ce que nous essayons de faire, c’est d’amener plus de gens à collaborer, d’amener davantage de gens vers la technologie parce que nous pensons que la technologie est l’un des moyens les plus importants pour faire passer plus de gens au-delà du seuil de pauvreté. Donc vous savez que nous investissons dans cela et qu’ici, a Kaduna, un écosystème technologique a besoin de s‘épanouir. explique Ismaila Sanusi, fondateur de colab.

Il existe de nombreux espaces comme celui-ci dans le monde et un nombre croissant en Afrique – où près de 90 plates-formes technologiques et des bases de recherche souvent financées par des entreprises internationales telles que Microsoft, Google et Intel, incubent des entreprises en phase de démarrage dans des villes comme Lagos, Johannesburg, Nairobi Et Addis-Abeba.

CoLab offre des séances de formation sur les affaires et l’accès à des mentors et des ateliers pour aider les entrepreneurs locaux à développer leurs compétences. C’est également un endroit ou passer du temps. Le chômage des jeunes est un problème récurrent au Nigeria. Les chiffres officiels montrent qu’un jeune sur deux est sans emploi. Une belle opportunité pour le développeur Ifeanyi Mora.

Je n’ai pas besoin de penser a comment faire marcher l‘électricité. Donc, il fournit l’espace, il vous fournit des choses comme l‘électricité. Vous y trouvez des gens qui ont des compétences que vous pouvez toujours partager… c‘était une bonne idée. A-t-il déclaré.

Des espaces semblables dans la capitale Abuja et la deuxième ville, Lagos, ont aidé de nombreux jeunes à se lancer dans l’industrie des technologies

Au Nigeria, le siège d’Africa Internet Group (AIG) possède plusieurs sociétés technologiques dans 26 pays africains, y compris le détaillant en ligne Jumia, l’application de livraison HelloFood, la plateforme de réservation d’hôtels Jovago et le marché immobilier en ligne Lamudi.

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *