A la Une, Affaires, Ghana

Ghana: le pays veut réduire son déficit budgétaire à 6,5 % du PIB en 2017

GhanaCeci est une reprise d’article de notre confrère Africanews. Une baisse du déficit situé à 8,7 % du PIB l’année passée qui s’inscrit dans une série de mesures visant d’après les autorités, je cite, « à stimuler le rythme de la création d’emplois et accélérer la croissance en encourageant le secteur privé ».

Également dans le viseur d’Accra, le retour de l’inflation à 11,2 % en décembre prochain, contre les 13,3% enregistrés en début d’année.

Depuis 2015, le Ghana bénéficie d’un soutien financier de 918 millions de dollars dans le cadre d’un programme mis en place par le Fonds monétaire international, qui devrait s’achever l’année prochaine.

D’après les perspectives de la Banque africaine de développement (BAD), la reprise de la croissance économique prévue pour 2016/17 dépend d’une série de facteurs dont la poursuite des mesures d’assainissement budgétaire, la résolution rapide de la crise énergétique, l’entrée en production de deux nouveaux puits de pétrole et l’amélioration des productions de cacao et d’or.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *