A la Une, Côte d’Ivoire, Pays, Politique

Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo « coopère » avec les avocats commis d’office (Avocats)

simone

Abidjan- (Côte d’Ivoire) – Les avocats commis à la défense de Mme Simone Gbagbo qui est poursuivie pour crimes contre l’humanité pendant la crise post-électorale ivoirienne de décembre 2010 à avril 2011 ont déclaré, mardi, à Abidjan devant la Cour que leur cliente ‘’coopère’’, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

‘ »Notre cliente se porte comme un charme. Nous nous sommes rencontrés plus de 3 fois. Elle coopère’’, a soutenu Me Amani Kouamé l’un des avocats commis d’office.Sur l’absence de l’ex-première dame ivoirienne au tribunal, l’avocat a fait remarquer qu’elle est liée aux ‘’incidents’’ avec la Cour au sujet de la comparution des témoins dits clés.

Par ailleurs, ces avocats ont dénoncé, mardi, devant la Cour d’assises d’Abidjan-Plateau un ‘’manque de communication préalable’’ de l’ordonnance de nomination d’un juge-conseiller de la Cour.

Une vive polémique a suivi avec le parquet général et le président de la Cour qui soutiennent le contraire. Ladite ordonnance de nomination de Mme Fanta Touré, conseiller suppléant du président de la Cour en remplacement du conseiller Jean Oussou, empêché, a finalement été remise séance tenante par le greffe au Conseil de Mme Gbagbo.

Ces derniers ont souhaité bénéficié d’un autre délai pour «s’imprégner» de ladite ordonnance. Le juge Boiqui Kouadjo a accédé à cette dernière doléance de la défense et a renvoyé l’audience à mercredi. LIRE LA SUITE

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *