CPI: L’Afrique du Sud renonce à se retirer de la Cour pénale internationale

Afrique du sud

Afrique du sud

Pretoria a officiellement retiré sa lettre annonçant son retrait du statut de Rome, mardi 7 mars. En tout cas pour l’instant. En octobre dernier, le gouvernement sud-africain avait envoyé un courrier officialisant son retrait de la Cour pénale internationale (CPI), dont il dénonce le parti pris anti-africain. Une décision prise suite au refus de Pretoria d’arrêter le leader soudanais Omar el-Béchir – présent sur son territoire – malgré le mandat d’arrêt international à son encontre.

L’Afrique du Sud n’avait pas vraiment le choix. En octobre dernier, le gouvernement a officiellement informé l’ONU de son retrait de la CPI, mais en février, la justice a estimé que cette décision était inconstitutionnelle et invalide, car elle n’avait pas été approuvée par le Parlement. La justice donc a ordonné au gouvernement de révoquer sur-le-champ sa notice de retrait.

Pretoria a obéi, mais cela ne veut pas dire que le gouvernement a abandonné son projet. D’autant plus que si la décision de se retirer de la CPI devait être débattue dans l’hémicycle. Il y a des chances que les députés votent en faveur, l’ANC, parti du président Jacob Zuma, étant majoritaire au Parlement…LIRE PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *