A la Une, Afrique de l’Est, Pays, Politique, Soudan

Soudan : le président Béchir gracie 259 prisonniers

soudan

259 prisonniers parmi lesquels 66 condamnés à mort ont bénéficié mercredi d’une grâce présidentielle, apprend-on de l’agence de presse officielle Suna. Pour Khartoum, il s’agit de “renforcer l’esprit de l’accord national et préparer le climat permettant de parvenir à une paix durable dans le pays”.

Aucune mention n’est cependant faite par la présidence sur les groupes rebelles auxquels appartiennent ces prisonniers capturés lors de combats contre les forces gouvernementales.

L’agence de presse Suna croit toutefois savoir que ces éléments sont issus des factions rebelles qui combattent le gouvernement de Khartoum dans la région du Darfour, dont le Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N).

Ce dernier a d’ailleurs relâché le week-end dernier 125 prisonniers, des membres de l’armée gouvernementale capturés dans les États du Nil Bleu et du Kordofan du Sud.

Depuis 2003, armée loyaliste et groupes rebelles se livrent bataille dans la région du Darfour riche en cuivre et en uranium. En dépit de nombreuses médiations entreprises par l’Union africaine, aucun accord de paix n’a été appliqué pour en finir avec ce conflit précurseur d’une grave crise humanitaire dans le pays.

Mais si les souffrances des populations du Darfour sont connues de tous, celles du Nil Bleu et du Kordofan du Sud le sont moins. Pourtant, dans ces deux régions, la guerre entre le Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N) et les forces gouvernementales font rage depuis 2011. Pour l’heure, aucun accord de sortie de crise.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *