Pays, Politique

Burundi: Bujumbura dénonce « la manipulation » des Nations unies

burundi

Dans une déclaration diffusée à la radio nationale, le premier vice-président Gaston Sindimwo a indiqué que le staff des Nations Unies au Burundi est manipulé par des hommes politiques et donne des rapports baisés. Gaston Sindimwo a également indiqué que « les problèmes du Burundi sont provoqués par des étrangers dont le staff des Nations Unies ». « C’est pourquoi nous voulons demander au Secrétaire général de l’Onu de remplacer tout son staff ici, pour repartir sur de nouvelles bases » a-t-il déclaré.

La sortie de Gaston Sindimwo intervient au lendemain d’une demande de sanctions ciblées contre les responsables des violations graves des droits humains au Burundi.Dans une lettre au conseil de sécurité, 19 organisations dont Human Rights Watch, la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) ainsi que les organisations locales Acat Burundi et l’association pour la protection des droits de l’homme et des prisonniers (APRODH) indiquent que ces sanctions enverraient un message fort aux dirigeants burundais. LIRE PLUS

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *