A la Une, Gabon, Politique

Gabon: le « dialogue politique » voulu par Bongo s’ouvre le 28 mars, sans Ping

BONGO

Le “dialogue politique” pouvoir-opposition, voulu par le président du Gabon Ali Bongo Ondimba après sa réélection contestée en août, s’ouvrira le 28 mars, sans son principal rival Jean Ping qui a d’ores et déjà annoncé qu’il boycotterait ce forum.

Ce dialogue portera sur “la réforme des institutions et la consolidation de l’Etat de droit démocratique”, “les réformes électorales” et “la modernisation de la vie publique”, selon un décret adopté vendredi en Conseil des ministres et publié samedi par le quotidien nationa l’Union.

Une première phase “citoyenne” permettra à la société civile d’apporter “ses contributions”, tandis qu’une autre étape “sera consacrée exclusivement aux partis politiques”, selon le texte.

M. Bongo avait proposé ce dialogue “à tous les responsables politiques, y compris……..LIRE LA SUITE

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *