A la Une, Congo, Projets

Congo: le raphia, une richesse traditionnelle qui se perd

rafiaAu Congo Brazzaville, le raphia est très utilisé dans certains rites et coutumes, surtout chez les Téké. Le pagne raphia reste la tenue traditionnelle portée par le roi Téké et certain chefs coutumiers.

Aujourd’hui, il est de plus en plus utilisé dans l’artisanat. Cependant, les gens ne s’intéressent plus à l’apprentissage de cette richesse culturelle, pour plusieurs raisons, notamment à cause de la complexité du métier et de la rareté des tisserands.

Pour pérenniser l’existence du pagne de raphia, Mr Raimond tente d’intéresser les jeunes de son village à l’apprentissage, la cueillette et le tissage du Raphia, mais sans suite favorable.

“Aujourd’hui les enfants ne s’intéressent plus au tissage du raphia, ils pensent que c’est un métier réservé aux vieux que nous sommes. Cependant, de temps en temps, les curieux viennent regarder comment ça se passe ici.

Une fois fini le travail d’extraction de la fibre, il faut sécher ces fibres soit au soleil soit dans une cuisine.

“A notre époque, on initiait nos enfants au tissage du raphia dès le bas âge, une fois grandit, l’enfant devenait apte à exercer ce métier de Tisserant, Tisser le raphia est un travail tellement complexe que les apprentis doivent respecter toutes les étapes de la chaine de tissage”, explique Raymond.

Après avoir tissé le mètre carré de raphia appelé loutsoulo en langue Téké (qui représente une coupure), pour constituer un pagne, il faut assembler 4 coupures en longueur et 3 coupures en largeur.

Ici le travail est manuel, la concentration est de mise pour éviter toute erreur. Beaucoup d’instruments traditionnels sont utilisés pour aboutir à un travail de fond.

Le raphia est un pagne traditionnel qui continu d‘être utilisé au Congo Brazzaville et dans certain pays d’Afrique centrale même s’il se fait de plus en plus rare

 Source: Africanews

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

1 Commentaire

  1. Koulibaly

    Bonjour,
    Je recherche des tisserands ou coopératives de tisserands de rafia. Auriez-vous quelques contacts, noms, adresses à fournir ?
    Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *