A la Une, Affaires, Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest, Maghreb, Pays

Coupe d’Afrique de la boulangerie 2017

coupeL’Equipe nationale des Etalons boulangers prendra part pour la première fois à la coupe d’Afrique de boulangerie 2017, prévue du 21 au 24 mars 2017 à Casablanca au Maroc. A l’occasion, elle a animé une conférence de presse, le vendredi 10 mars 2017, dans la capitale burkinabè, pour dévoiler cette compétition peu connue du public burkinabè et les innovations que l’équipe entend apporter pour ramener le trophée au pays.

Le Burkina Faso entre dans la compétition africaine des experts en boulangerie pour cette année 2017. Le pays s’opposera, pour la toute première fois, à 15 autres Etats africains, à la 8e édition de la Coupe d’Afrique de Boulangerie 2017 qui se tiendra du 21 au 4 mars à Casablanca au Maroc.

En effet, c’est une compétition qui fait partie de la coupe d’Afrique des métiers de bouche et est organisé tous les deux ans. C’est dans ce cadre, que l’Equipe nationale des Etalons boulangers, chargée de porter haut les couleurs nationales du pays à cette épreuve, a animé une conférence de presse dans la soirée du vendredi 10 mars 2017 à Ouagadougou.

L’objectif de cette rencontre a été non seulement de présenter la compétition au public mais aussi de déballer leur arme secrète qui, selon eux, épatera le jury à Casablanca. L’équipe est composée de 4 personnes, notamment d’un président, André Bayala, d’un capitaine et de deux boulangers.

Le bataillon a dévoilé lors de la conférence, qu’elle présentera à la compétition un pain spécial, le « Pain Tigré » qui signifie «Le Pain de l’abondance » en langue mooré. André Bayala a précisé que c’est un pain fait à base de « muong Bean », un type de haricot consommé en Chine et en Inde et très riche en protéine.

Le nom du « Pain Tigré » a-t-il ajouté, est choisi pour faire honneur à Sa Majesté le Larlé Naaba. « Nous dirons que c’est un visionnaire car nous ne sommes pas à notre première expérience avec lui. En tant que promoteur du ‘’moringa’’ au Burkina Faso, il nous avait convaincu d’utiliser le produit pour réaliser du chocolat. Cela nous a permis d’être le meilleur chocolatier d’Afrique en 2016, bien que nous ne soyons pas producteurs de cacao» a-t-il révélé.

Fabriquer du pain, un art

Selon le parrain de l’équipe, sa Majesté le Larlé Naaba Tigré, cette innovation est noble et témoigne de la créativité et du talent des jeunes burkinabè. « L’objectif de cette compétition avant tout, est de promouvoir les talents des jeunes Africains intervenant dans les domaines de la boulangerie, de la pâtisserie, de la chocolaterie, de la glace, et de la confiserie» a souligné le président de l’équipe.

Les premiers de chaque domaine, a-t-il poursuivi, seront encadrés et suivis pour se présenter en Coupe du monde. « Le pain, au-delà de son aspect nutritionnel, cache tout un art, un savoir-faire derrière sa fabrication » a relevé André Bayala.

Le Directeur général du restaurant/pâtisserie « La perle » et de la boulangerie « La baguette du Faso », Jezzini Mahmound, a, quant à lui, réitéré son soutien à l’équipe nationale des Etalons boulangers. « C’est lui notre guide. Il a mis à notre disposition un matériel technique qui n’a rien à envier même aux pays occidentaux. Cela nous permet de nous entraîner jour et nuit dans de très bonnes conditions », a fait savoir André Bayala.

Pour quelle raison l’équipe du Burkina a décidé de se mesurer aux autres uniquement dans la catégorie boulangerie à cet évènement ?, a interrogé un journaliste. « C’est parce que le délai était court, ce qui n’a pas permis de mettre en place d’autres équipes dans différents domaines, en l’occurrence la pâtisserie, la chocolaterie ,la glace, la confiserie et la cuisine », a soutenu le président de l’équipe.

A l’avenir, André Bayala a assuré que des efforts vont être faits pour présenter des équipes dans tous les domaines de la coupe d’Afrique des métiers de bouche et à d’autres compétitions à travers le monde.

Mais déjà pour cette année, il envisage organiser un concours national de boulangerie/pâtisserie en 2017 au Burkina Faso.

Source: news.aouaga.com

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *