A la Une, Afrique de l’Ouest

La BCEAO bloque les transferts d’argent internationaux d’Orange Money

orangeLa Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) interdit les transferts de fonds entre les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la France via la société de téléphonie Orange. C’est le cas du Mali, membre de l’UEMOA, pour lequel la BCEA a interdit, fin février, des transferts d’argent avec la France. Depuis la semaine dernière, la mesure est effective au Mali.

« Désormais c’est interdit d’envoyer ou de recevoir de l’argent par Orange Money en France. Ce n’est plus possible », estime, à Bamako, un responsable de kiosque de services de paiement mobile de l’opérateur de téléphonie Orange. Il vient de refuser un transfert international d’argent. La société pour laquelle il travaille s’est fait taper sur les doigts par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

La BCEAO argumente que le service Orange Money est autorisé dans et entre les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Mais la société Orange n’a pas de licence pour faire ou recevoir des transferts internationaux, notamment de la France. Un cadre de la BCEAO explique qu’un opérateur, émetteur de monnaie électronique, est différent d’une banque autorisée à effectuer des transferts internationaux.

Après la suspension de ce service, des propriétaires de kiosques de transfert se plaignent. Le service suspendu entraîne un manque à gagner. Les citoyens également recevaient par ce canal de l’argent de la très active diaspora malienne en France.
Quant à la société épinglée, elle ne réagit pas pour le moment.

Source: www.rfi.fr

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *