A la Une, Maghreb, Pays, Tunisie

Saber Mansouri rend hommage à « une femme sans écriture »

Saber MansouriAvec son nouveau roman, « Une femme sans écriture », le Tunisien Saber Mansouri conte le destin d’héroïnes du quotidien, en Algérie et en Tunisie, depuis 1827.

En 2013, Saber Mansouri publiait Je suis né huit fois. Son héros, Massyre, était sur la route de l’exil, de la Tunisie vers la France pour y enseigner. Jeu de miroir avec la vie de l’historien – né à Nefsa en 1971, installé à Paris en 1995 – et fresque caustique sur la société tunisienne des années 1980-1990, ce premier roman dialogue avec le deuxième, Une femme sans écriture.

On y retrouve Massyre et sa Montagne Blanche, qu’il a quittée. L’auteur, exilé en France, sollicite sa mère, Mabrouka, pour raconter son histoire. « En voulant écrire la biographie de sa mère, Massyre se plante complètement, nous dit Saber Mansouri, parce qu’il ne la connaît pas vraiment. Malgré cela, elle lui offre le livre, son histoire à elle et celle des siennes. Elle fait naître son fils deux fois. »

Cette saga familiale sur quatre générations commence avec Sihème, esclave qui a fabriqué le chasse-mouches avec lequel le dey d’Alger, Hussein Pacha, a giflé le consul de France, Pierre Deval. Les conséquences sont à double tranchant. D’une part, elle devient Lala Sihème, « femme libre et jeune épouse maîtrisant complètement son être et son destin », ouvrant la voie à une lignée marquée par la dignité. D’autre part, l’incident à l’origine de l’invasion de l’Algérie par la France prélude au destin familial : la fuite.

L’héritage des femmes

Le roman est porté par l’aura de Sihème, de Gamra, de Zina et de Mabrouka. Un hommage aux femmes que revendique Saber Mansouri : « Les femmes silencieuses, celles qui traversent la vie dans une économie de mots vertigineuse, me fascinent, je suis même possédé par elles. Pendant toute l’écriture du roman, j’étais guidé par une ambition : les peindre, les décrire, sans leur ôter leur……LIRE LA SUITE

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *