A la Une, Afrique du Sud, Politique

Afrique du sud: scandale autour de tweets sur la colonisation

Helen-ZilleHelen Zille, l’ex patronne de l’Alliance démocratique, principal parti d’opposition a défrayé la chronique jeudi dans la nation arc-en-ciel à travers des tweets défendant les aspects positifs de la colonisation.

“Pour ceux qui considèrent que l’héritage du colonialisme est seulement négatif, pensez à l’indépendance de la justice, au réseau de transports, à l’eau courante”, a t-elle écrit sur son compte twitter.

“Est-ce que nous aurions ce niveau de soins spécialisés et de traitements sans l’influence coloniale?” s’est-elle ensuite interrogée.

En dépit des excuses qu’elle a présentées sur le même réseau social, plusieurs personnalités de la scène politique sud-africaine ont condamné cette sortie de l’ancienne dirigeante de l’Alliance démocratique.

“Helen, c’est une insulte aux Noirs qui souffrent et éprouvent encore les effets du colonialisme”, a riposté sur Twitter le porte-parole du Congrès national africain (ANC) au pouvoir, Zizi Kodwa, la traitant de “suprémaciste blanche d’extrême droite”.

Le parti de la gauche radicale, les Combattants pour la liberté économique (EFF), a exigé la démission immédiate de l’actuelle Premier ministre de la province du Cap Occidental.

“Aucune personne qui occupe une fonction officielle dans notre pays (…) ne peut être autorisée à exprimer librement ce racisme de sang froid”, a jugé le porte-parole des EFF, Mbuyiseni Ndlozi.

L’Alliance démocratique a pour sa part annoncé qu’elle ferait l’objet d’une enquête disciplinaire.

Source: Africanews.com

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *