A la Une, Madagascar, Océan indien, Pays, Projets

Madagascar: New Tech/POESAM – la créativité malgache sollicitée par Orange

MADAGASCAR

17 pays concoureront pour le 7e Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM). La participation malgache est fortement sollicitée, d’après les organisateurs.

Huit projets malgaches ont été présentés l’année dernière au POESAM 2016. Cette année, les organisateurs du concours s’attendent à ce que la jeunesse malgache en fasse plus.

En effet, ce prix récompense chaque année des projets innovants basés sur les Technologies de l’information et de la communication (TIC), permettant d’améliorer les conditions de vie des populations d’Afrique et du Moyen-Orient, dans divers domaines tels que la santé, la finance, l’éducation et l’agriculture.

« Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 6 juin 2017 21:00 GMT, dans la rubrique Prix Orange de l’Entrepreneur Social du site www.EntrepreneurClub.orange.com.

Le POESAM s’adresse à tout étudiant, salarié ou entrepreneur de plus de 21 ans, dont l’initiative a moins de trois ans d’âge et concerne le Botswana, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, Madagascar, le Mali, le Maroc, le Niger, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, la Tunisie, la Jordanie, le Libéria et le Burkina-Faso », ont indiqué les organisateurs du concours, dans leur communiqué.Gains.

Grande nouveauté de cette 7e édition, le concours débutera par une phase nationale durant laquelle chacune des 17 filiales d’Orange dans chaque pays participant étudiera les projets soumis dans son pays puis désignera trois gagnants.

S’ensuivra une seconde phase internationale durant laquelle les gagnants de chaque pays, soit 51 gagnants au total, seront mis en concurrence par un jury international qui remettra le grand prix POESAM aux trois lauréats lors de la soirée des AfricaCom Awards le 8 novembre 2017 au Cap en Afrique du Sud.

Les trois lauréats internationaux recevront, en plus des lots nationaux, respectivement 25 000 Euros, 15 000 Euros et 10 000 Euros et bénéficieront d’un accompagnement par des professionnels de la création et du financement des jeunes entreprises. « Avec un record de 750 candidatures en 2016, le succès du prix POESAM auprès des entrepreneurs d’Afrique et du Moyen-Orient n’est plus à démontrer.

Cette année, nous allons récompenser trois gagnants afin de promouvoir au mieux l’écosystème local des startups en sus des lauréats au niveau de l’ensemble de la zone », a déclaré Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint du groupe Orange, PDG d’Orange Middle East and Africa.

Source: fr.allafrica.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *