A la Une, Madagascar, Océan indien, Pays

Madagascar: l’eau, cet or bleu qui manque tous les jours

or bleuMadagascar compte parmi les cinq des pays où l’accès à l’eau est le plus difficile pour la population. Dans la Grande Ile, douze millions de personnes n’ont pas à accès à l’eau potable. C’est ce que révèle le rapport de l’ONG WaterAid publié ce mercredi, Journée mondiale de l’eau. Dans la capitale malgache, Antananarivo, les deux millions d’habitants sont aussi confrontés à cet obstacle tous les jours.

Se lever à l’aube pour remplir des bidons d’eau, c’est le quotidien de beaucoup de Tananariviens. A la borne-fontaine du quartier d’Ambohijatovo, Norine remplit un seau pour laver des brèdes. Chaque jour, ce sont deux bidons d’eau qu’elle et ses deux enfants consomment. « Je me lève tous les matins à 5h30 pour aller chercher de l’eau avant de partir au travail, confie-t-elle. Un bidon coûte 50 ariary. J’en ai besoin pour préparer à manger le soir. Toute l’eau est consommée à la fin de la journée. Il faut que je revienne tous les jours. »

Fidy, lui, est le gardien de la fontaine. De nombreux petits commerces font appel à ses services. « Les bidons que je remplis, c’est pour les gargotes et les salons de coiffure du quartier qui n’ont pas accès à l’eau courante. J’en livre environ 30 par jour. »

Près d’une personne sur deux n’a pas accès à l’eau potable dans le pays. Les répercussions sont désastreuses, indique Lovy Rasolofomanana, directeur de WaterAid à Madagascar : « Au niveau de la santé publique, la diarrhée constitue la deuxième cause de mortalité pour les enfants de moins de cinq ans à Madagascar. Il y a plus de 14 000 enfants qui perdent la vie chaque année à cause du manque d’eau et d’assainissement. »

Huit millions d’euros par an, c’est le budget pour le secteur de l’eau potable et de l’assainissement à Madagascar. Mais pour rendre l’eau accessible à tous les Malgaches, il faudrait 180 millions d’euros chaque année, indique le rapport de WaterAid.

Source:www.rfi.fr

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *