A la Une, Politique

Somalie: le gouvernement se « féminise » un peu plus

Gouvernement somalienVingt-six ministres dont six femmes, voici la composition du nouveau gouvernement somalien, dévoilé ce mardi. C’est le fruit de plus d’un mois de tractations qui viennent satisfaire à l‘équilibre clanique qui régit la politique somalienne, et d’un autre point de vue donner un peu plus de place à la femme somalienne.

En effet, même si on est encore bien loin de l‘équité, ce nouveau cabinet a toutefois le mérite d‘être plus ouvert au genre. Il est du reste le seul à compter le nombre le plus important de femmes depuis la chute du régime autoritaire du président Siad Barre en 1991.

Les femmes du nouveau gouvernement somalien se sont vu confier par le Premier ministre Hassan Ali Khaire les portefeuilles de la Santé, des Transports et Ports, du Commerce, des Droits de l’homme ou encore de la Jeunesse et des Sports.

Quant aux principaux portefeuilles, ils restent pour l’heure l’apanage des hommes à un moment où la Somalie fait face à une double menace de sécurité et de famine. C’est donc Yusuf Garad, est un ancien journaliste du service somali de la BBC qui occupe désormais le ministère des Affaires étrangères.

Le ministre de la Défense – qui aura la lourde tâche de mettre sur pied une véritable armée nationale capable de lutter efficacement contre les insurgés islamistes shebab – s’appelle Abdurashid Abdullahi, un ancien gouverneur de la région de Bay.

Ce nouveau gouvernement qui aura nécessité quatre semaines de consultations, doit à présent être validé par le Parlement, organe qui a également élu le président de la République Mohamed Abdullahi Mohamed le 8 février 2017.

Nouveau venu sur la scène politique somalienne, le Premier ministre Hassan Ali Khaire a été nommé le 23 février par le président nouvellement élu. Auparavant, l’homme de 49 ans issu de la diaspora et possédant la double nationalité somalienne et norvégienne travaillait comme humanitaire et cadre dans une société pétrolière.

Source: Africanews

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *