Projets

JIF 2017: des prix pour récompenser les lauréats des différents concours littéraires

jif_remise_prixDans le cadre des activités commémoratives du 47ème anniversaire de la Francophonie institutionnelle ou Journée Internationale de la Francophonie (JIF, édition 2017), il a été procédé, ce jeudi 23 mars 2017 à l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, à la remise des prix aux lauréats des différents concours littéraires lancés le 20 mars dernier.

C’est le Président de l’Assemblée Nationale Ousseini Tinni qui a présidé la cérémonie, en présence du Premier Ministre Brigi Rafini, des membres de son Gouvernement, ceux du Corps diplomatique et de plusieurs autres invités.

Plusieurs trophées et autres prix, dont ceux dédiés au défunt Président nigérien et père fondateur de la Francophonie Diori Hamani, de la SG de l’OIF Michaëlle Jean ou encore du Pr Dan Dicko Dan Koulodo, 1er SG de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT, ancêtre de la Francophonie institutionnelle), ont été décernés aux élèves qui se sont distingués à tous les niveaux, de la 6ème des collèges à la terminale des lycées d’enseignement général de la capitale Niamey.

Pour la Ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, également présidente de la Commission Nationale de la Francophonie (CNF), cette cérémonie organisée au sein de l’hémicycle de l’Assemblée Nationale du Niger « revêt un caractère à la fois historique et hautement symbolique ».

En effet, a-t-elle rappelé, « il y a de cela 47 ans, en ces mêmes lieux, sous l’impulsion des Présidents Diori Hamani du Niger, Léopold Sédar Senghor du Sénégal, Habib Bourguiba de la Tunisie et du Prince Norodom Sihanouk du Cambodge, que vingt-un (21) pays signent le traité instituant l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT), ancêtre de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ».

Selon la Ministre Salamatou, « la récompense aujourd’hui de ces talents vise à rendre hommage aux pères fondateurs et autres illustres personnalités de la Francophonie dont les prix portent les noms ». En outre, a-t-elle ajouté, « la tenue de cette cérémonie indique le sens du partenariat futur qui se dessine entre le Gouvernement et l’Assemblée Nationale autour des valeurs communes de la Francophonie et des projets et programmes allant dans le sens des intérêts bien compris de notre pays ».

Au Niger, rappelle-t-on, en plus du concours de promotion de la langue française (PROLAF), la célébration de cette Journée Internationale de la Francophonie (JIF, édition 2017) a particulièrement revêtu un cachet particulier, à travers notamment l’organisation d’un concours national de dictée, des conférences-débats et des activités culturelles, sportives et gastronomiques. Cette édition 2017 a pour thème : « j’aime, je partage mon 20 mars », note-t-on.

Source:news.aniamey.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *