Afrique de l’Ouest, Pays, Sénégal, Sports

Sénégal: Cyclisme/Partenariat 16éme édition tour du Sénégal (22 au 29 avril)

tour

La société du tour du Sénégal et la Soboa ont signé un partenariat pour la 16ème édition du tour du Sénégal. Michel Thioub, directeur du tour cycliste et la société ont décliné hier, mardi 21 mars, les axes de ce partenariat d’envergure et présenter cette compétition majeure du cyclisme sénégalais qui sera courue du 22 au 29 avril prochain en six étapes en ligne, un circuit fermé et un critérium final. 1108 km à parcourir pour une quinzaine d’équipes attendues pour la Petite reine sénégalaise.

Le mariage entre le tour du Sénégal et la Soboa, vieux déjà de 47 ans, s’est encore raffermi avec le partenariat qui a été signé en prélude de la 16ème édition du tour du Sénégal prévue du 22 au 29 avril prochain. Le nouveau tracé présenté hier, mardi 21 mars, par Michel Thioub, directeur de la société du tour, prévoit une compétition à six étapes en plus d’un circuit fermé et un critérium final sur la corniche ouest.Sauf cas de force majeure, le parcours reste maintenu et sera longue de 1108 km. Le départ de la première étape via l’autoroute à péage (Dakar-routes de Niayes et Thiès), sera donné le 22 mars. La caravane sillonnera ensuite à partir de la capitale du Rail, ville carrefour, d’autres localités comme Tivaouane, Thiénaba, Kaolack, Joal ou encore la ville de Saint-Louis où sera d’ailleurs jugée, le dimanche 23 avril, cette 2e étape «mythique» du tour et longue de 198 km (Thiès-Saint-Louis).

A un mois du tour cycliste, la direction du tour s’est réjouie de l’accompagnement de ses partenaires et cette volonté qu’ils ont de faire de la compétition un événement populaire. Sponsor du maillot vert du classement au point, la Soboa, à travers son directeur Cheikh Tidiane Sangaré et Racine Ly, se sont en tout cas engagés pour en faire «une aventure de qualité qui participera à mieux exposer le Sénégal».

Le patron du tour Michel Thioub a tenu, en termes d’innovations, à insister sur l’amélioration technique dans l’organisation des courses, à la sécurité, la bonne gestion de la logistique et surtout à une meilleure visibilité du Sénégal à travers le tour cycliste.

Pour accompagner l’organisation, l’union du cyclisme international (Uci) a également apporté son soutien.

Par le biais de son représentant Laurent Beseault qui s’est présenté hier, mardi 21 mars à côté des organisateurs, l’instance mondiale s’est proposée d’apporter son conseil technique à l’organisation. Sans compter des vélos et le matériel qui seront offerts cette année aux coureurs de l’équipe nationale du Sénégal.

Pour cette 16e édition, une trentaine d’équipe en provenance d’Asie, des Antilles, d’Allemagne, de la Grande Bretagne ont déjà souhaité participé à cette Petite reine sénégalaise. Mais seule une quinzaine d’équipes seront finalement retenues.Quant aux Lio ns du vélo, ils sont pour l’heure dans les starting-blocks avec leur programme de préparation déjà entamé et les courses déjà effectuées au Maroc en partance aux championnats d’Afrique.

Bécaye Traoré et sa bande sont aussi attendus en Normandie (France) où ils devraient encore parfaire leur préparation du 23 mars au 10 avril.

CYCLISME- ELU AU COMITE DIRECTEUR DE LA CAC : Une casquette de plus pour Michel Thioub

Une casquette de plus pour le Sénégalais Michel Thioub. Jusqu’ici directeur technique de la Confédération africaine de cyclisme (Cac), le président de la fédération sénégalaise de cyclisme, a été élu membre du comité directeur de l’instance africaine. Un poste que l’actuel patron du tour du Sénégal cumule avec ses nouvelles fonctions au sein de l’Union cyclisme internationale. Le Sénégalais a été désigné par l’instance mondiale comme son représentant au niveau du continent africain.
Source:fr.allafrica.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *