Non classé

Cancérologie: une prise en charge de « la fin de vie » des enfants au cœur d’un atelier

canUne vingtaine de médecins, infirmiers et psychologues venus de la Centrafrique, du Burkina Faso, de la République démocratique du Congo, de Madagascar et de la Côte d’Ivoire vont prendre part ce lundi 27 mars 2017, à Abidjan, au Chu de Treichville, à une formation visant à améliorer la prise en charge de la douleur et des soins palliatifs des enfants atteints de cancer, annonce un communiqué de presse.

L’initiative est du Groupe franco-africain d’oncologie pédiatrique (Gfaop), réseau des spécialistes de la cancérologie pédiatrique en Afrique francophone. La formation sera animée par une équipe de formateurs français et ivoiriens. Elle vise, entre autres, à « améliorer la qualité des soins par une démarche pluridisciplinaire, en insistant sur la prise en charge de la douleur, intégrant une démarche palliative, articulant concrètement les dimensions médicales et les contextes sociaux et en tenant compte des demandes de l’enfant et de son groupe familial », explique notre source.

Avant d’ajouter que la session présente de formation s’intègre dans un projet plus vaste, prévu sur trois ans, de promotion de la prise en charge de la douleur et des soins palliatifs chez les enfants et les adolescents en Afrique. Il a été mis en place grâce au programme « My child Matters » de la Fondation Sanofi Espoir et appuyé par Expertise France.

Ce projet s’inscrit également dans une démarche globale du Gfaop. Il contribuera à développer les compétences et les moyens de prendre en charge, en nombre régulièrement croissant, des enfants africains atteints de cancers, selon des procédures diagnostiques et thérapeutiques adaptées au contexte local.

Démarrée ce lundi 27 mars, cette formation internationale s’achèvera le 31 mars.

Source:fr.allafrica.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *