A la Une

Les artistes contemporains africains à l’honneur de la foire « Art Paris Art Fair 2017 »

parisLa foire Art Paris Art Fair consacre cette année un focus spécifique à l’Afrique, sous la houlette de la commissaire Marie-Ann Yemsi. L’occasion de découvrir toute une nouvelle génération d’artistes.

Enfin ! Depuis des années, les artistes contemporains issus du continent africain revendiquent le droit d’être considérés comme les autres. En créant la foire 1:54 en 2013, la Marocaine Touria El Glaoui savait qu’elle prenait le risque de créer un ghetto d’artistes africains, mais c’était pour elle le seul moyen de bouleverser l’ordre établi et d’imposer sur le marché les couleurs et les vibrations de l’Afrique – et de ses 54 composantes.

Aujourd’hui, elle peut savourer sa victoire : la foire Art Paris Art Fair, qui se tient au Grand Palais (Paris), du 30 mars au 2 avril, met l’Afrique à l’honneur en évitant les écueils de l’exotisme, du déjà-vu et de la condescendance.

On a toujours un temps de retard dans notre regard sur l’Afrique.
Guillaume Piens, commissaire général de la manifestation, reconnaît le rôle fondateur de 1:54 dans sa démarche : « Touria El Glaoui a fait un travail essentiel, qui a représenté une source d’inspiration. Notre voyage en Afrique a commencé par là. » Accompagné par la commissaire Marie-Ann Yemsi, dont il avait apprécié l’exposition « Odyssées africaines » (Bruxelles, 2015), Piens a choisi de se démarquer en favorisant une scène jeune, féminine, peu connue dans l’Hexagone.

« L’exposition “Magiciens de la Terre” a sorti l’art africain de l’ethnologie, en 1989, mais on a toujours un temps de retard dans notre regard sur l’Afrique, qui reste souvent celle de la statuaire classique. Il n’y a pas beaucoup eu d’actualisation de notre point de vue, et les gens réduisent vite la scène africaine à la photographie de studio et à l’objet recyclé alors qu’il existe une génération de trentenaires qui est pleinement dans le monde. »

35 galeries sélectionnées

Marie-Ann Yemsi a donc choisi de ne pas parquer ensemble les galeries représentant des artistes africains, elle a veillé à sélectionner à….LIRE LA SUITE

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *